regio UE GR MDRAP sdp fonduri_ue
Search

Château Rhédey de Sângeorgiu de Pădure

L’un de plus beaux et imposants bâtiments de Sângeorgiu de Pădure est le château à deux étages construit en style néobaroque appartenant à la famille Rhédey. Le château a été bâti dans le XVIIe siècle par le Comte Rhédey László sur le lieu d’un ancien château.


Orbán Balázs constate dans son ouvrage que, selon les personnes âgées, sur la place de l’ancien château il y avait un monastère appartenant à l’Eglise Réformée et entre les deux bâtiments, au-dessus de la route il y avait une passerelle de connexion. Malheureusement, il n’y a aucune preuve que ce corridor de connexion aurait existé.

La période pendant laquelle l’ancien et le courant château ont été bâtis peut être déterminée avec exactitude tel come décrit par Benkő Károly sur la porte orientale du château.

«Doma Aedesquas vides Ad amonea cucull. Littora Cum ipsis Patriae initiis sitos Et jam A MDCLXIII vetustate collapsos

Ab uno majorum Renovatas Nunc vicissim injuria temporum Desolatas Regius per Abam et Saroltam S: Stephanni Sanguis Legitimus harum haeres »

« Comes et Reg. Camerarius Ladislaus Rhédei de Kis Rhéde Cum Conjuge Carissimo Aghneta Baronissa Intzédi de Nagy Várad Annis MDCCCVII-MDCCCIX. Ad insignem hanc molem Cultu sane splendidiorem ut esse hic Sibi et suis posterisque eorum Fixa pietatis pacis et concordiae Sedes Restituerunt... »

Alors l’ancien château a été construit en 1569. Ce château avait de hautes tours, des grands salons décorés, et à partir de ces salons il y avait une connexion avec l’église située juste de l’autre côté de la rue à travers une passerelle. Les documents trouvés dans l’église réformée, en 1774, mentionnent une description de l’ancien château comme il aurait eu trois tours dont un seul a survécu. Le propriétaire de l’ancien château était la famille Kornis et depuis 1647 est entré dans la propriété du Comte Rhédey qui provient à la lignée d’Aba. Le château a été donné par Bethlen Gábor à un ancêtre de László Rhédey, notamment à János Rhédey. Ce dernier a échangé ses propriétés et richesses avec son frère en Hongrie, István Rhédey, afin de pouvoir s’installer dans le château de Sângeorgiu de Pădure.

Les écrits de l’époque attestent que la rénovation du château a été achevée en 1809. Le plafond plat du couloir et du salon à l’étage ont été peints dans le style néo - baroque avec modèle et le reste des salons ont été peints en blanc. Les salons du rez-de-chaussée ont le plafond sous la forme des voûtes semi-cylindrique. Le sous-sol, le rez-de-chaussée et le premier étage accueille un total de 13 chambres disposées autour d’un escalier en bois décoré dans le style baroque. La connexion au grenier a été faite en plaçant dans le mur épais des escaliers étroits et en escargot.

La façade principale est merveilleusement décorée en accord avec les préceptes artistiques du style baroque tardif de Transylvanie avec des fenêtres ovoïdes tandis que la façade opposée est simple, les seuls éléments de l’art architectural étant six pilastres avec chapiteau dorique ainsi que les sourcils des arcades des fenêtres qui sont plus ornés à l’étage.

Le parc principal entourant le château a été immortalisé sur une gravure du dernier siècle sur la base duquel nous pouvons décrire le magnifique jardin réalisé dans le style français. Au fil du temps, la surface de ce merveilleux jardin a commencé à se perdre contre les constructions et terres cultivées, restant juste un petit parc avec une fontaine artésienne. Aujourd’hui, rien de tout cela n’existe plus. Le projet et l’exécution de ce magnifique jardin a été réalisé par Beurey Ferenc dont la colonne commémorative se trouve à côté de l’église réformée. Beurey Ferenc est né à Bruxelles en 1774 et il est mort à Sângeorgiu de Pădure en 1835. Des belles haies qui entourent le château, il n’y avait que peu en 1903, et en 1910, elles sont coupées. Les arbres du parc ont été coupés par un secrétaire très zélé du parti.

Sur la colline Kalandus il y a une construction, « Cripta », une crypte qui est actuellement vide. Une histoire ancienne dit que, entre la crypte et l’ancien château il y avait une connexion faite à travers un tunnel. Sur la gravure datant du dernier siècle nous offrant l’image du parc, on peut remarquer les domaines couverts par pelouse, les allées tortueuses pour des promenades, au milieu des buissons ornés on trouve une fontaine artésienne avec un jet d’eau élevé alors que dans l’arrière-plan on remarque les forêts qui entourent le château et enfin l’église réformée. Cette gravure nous offre une idée de la splendeur et la beauté du jardin français qui bien sûr n’était pas unique en Transylvanie.

En 1885, la propriété Rhédey a été vendue à un noble Schuller Rudolf jusqu’en 1935 quand elle est achetée par l’État. Nationalisé en 1947, le bâtiment est occupé par des bureaux administratifs et depuis 1960 par l’École Primaire de Sângeorgi. En 2011, avec la permission du Ministère des Cultures et des Cultes les travaux de rénovation du château sont lancés. Actuellement, le rez-de-chaussée rénové du château héberge le Centre d’Information et de Promotion Touristique, et à l’étage, conformément aux plans de la mairie, on prévoit l’aménagement d’un musée dans la mémoire de la comtesse Rhédey Claudia et au sous-sol une cave à vin pour le vin obtenu des vignobles à l’intérieur de l’arc des Carpates.

GPS: 46.431928, 24.836887

 MG 0618

 MG 0479